Accompagnement individuel

Particulier

Destinataire : personne à titre individuel personnel ou professionnel

Territoire : lieux de vie, son quartier, son entreprise, chez soi

Thématique : accident de la vie, souvenirs pesants, changement de situation professionnelle ou familiale


 

Sortir du figement

Personnes accompagnées individuellement, parcours de reconstruction post-traumatisme

Les épreuves de la vie font resurgir des traumatismes anciens, il faut donc apprendre à gérer à la fois l'actualité et le passé.

Les témoignages sont anonymes. Ils présentent des parcours de difficultés et les solutions menées avec Sandrine BINARD en séances individuelles.


 

Insécurité au travail

Géraldine a fait toute sa carrière comme professeur de francais. Elle se sentait en insécurité avec les autres, et ne voulait pas alors que la retraire approchait se joindre à des groupes pourtant elle se sentait terriblement seule. Elle était bloqué par ces peurs liées aux violences subits en groupe.

Voilà un de ses témoingnages après un travail en petit groupe de parole :

"Bonsoir Sandrine, je suis ravie d’avoir passé ce moment de rencontre vraie et chaleureux avec toi, avec Marie et avec Sophie. je les apprécie aussi beaucoup....Dans ces rencontres, je me sens comme dans une très jolie bulle, mon corps n’a plus peur de rien, mon esprit non plus: tous les deux se sentent aimés appréciés pour ce qu’ils sont et entendus dans la dure réalité d’une vie dans laquelle, ils se sont pourtant promis ; comme vous trois de ne pas sombrer.....Merci aussi tout particulièrement  pour la très belle personne que tu es et pour ce très bel inspir que tu nous as offert et qui fait si chaud à mon cœur...." 

Géraldine, 58 ans, professeur de français

Autosabotage, procrastination

Nous avons fait une séance très ciblée en utilisant la Somatic Expériencing pour découvrir ou était le blocage fondamentale du système nerveux

Voici son témoignage envoyé quelques semaines après cette séance : 

"Quand on parle d'auto-sabotage, de procrastinations; je peux dire que j'étais la Reine. J'avais des blocages pour finir ce que j'entreprenais: 

- le tri de chez moi, bilan des cartons trônent un peu partout, 

- des formations que j'avais commencé et jamais fini, 

- un site internet commencé et encore en plan... 

La liste est longue ! 

Un vieux traumatisme qui date de ma petite enfance m'empêchait d'avancer. Je savais qu'il s'était passé quelque chose mais quoi ? trop petite pour avoir des souvenirs... 

Pendant la séance, Sandrine a été très observatrice, m'a fait remarqué des gestes, des attitudes qui se libéraient au fur et à mesure de ces questions.

J'ai été agréablement surprise de la douceur et du lâcher prise qui s'opérait, du soulagement très profond. C'est comme un poids qui s'en allait... Envie de crier de joie, de sauter, de courir !!!

Suite à la séance avec Sandrine, j'ai eu une période de grand blanc, de ressourcement, de méditation, comme si je reformatais mon cerveau. 

Et puis, ces derniers jours, je me surprends à reprendre ces choses abandonnées parce que je sais qu'il faut que je les continue et surtout finisse !

J'ai repris le court de ma vie, j'ai enfin lâché des choses qui m'encombraient la tête. J'ai l'envie d'avancer; l'envie d'entreprendre, l'envie de vivre pour moi tout simplement. 

Ce fut un beau partage et une très belle expérience.

Merci pour ce déclic ! "

Nathalie, 40 ans - profession de santé

 

Burnout - tentative de suicide

Geneviève a suivi 2 fois 4 séances du programme VSV avec des objectifs à atteindre rapidement pour l'aider dans un premier temps à "SURVIVRE", puis dans un deuxième temps à recommencer à "VIVRE".

Résultats : elle prend soin d'elle (jolie et pétillante), elle participe à des sorties avec des amis qu'elle a rencontré, elle va exposer dans une galerie des peintures qu'elle s'est mise à peindre pendant et depuis le Programme VSV.

"Sandrine, je veux te remercier pour ton professionnalisme indéniable, mais aussi pour ton honnêteté à témoigner de ton parcours et de ta vie, pour ta transparence dans ta pratique, ta gentillesse et la confiance que tu m’as accordée dès le départ…. Lorsque je t’ai rencontrée, il y a maintenant 4 mois, j’ignorais tout du joli parcours de dignité et de vie retrouvée que j’allais faire en ta compagnie….

J’ai 60 ans ; je suis bien cabossée par la vie : violences familiales, violences conjugales ont été mon lot presque depuis ma naissance, aussi le statut de victime, je connais… J’ai frappé à beaucoup de portes : on s’est souvent moqué, on n’a pas compris ; peut-être que si j’avais eu des bleus, on m’aurait prise plus au sérieux…On m’a parfois aidée…non pas à me soigner, mais plutôt à panser mes blessures, à faire comme si, à essayer d’oublier pour ne plus y penser…Autant dire rajouter de vilaines émotions dans une bassine déjà trop pleine….On en a aussi malheureusement parfois bien profité…Et toi, sans me promettre la lune, sans théories fumeuses, mais avec ton riche vécu et ton très joli parcours, tu m’as tout simplement tendu la main et proposé un verre d’eau pour reprendre un peu d’oxygène m’as-tu dis….Je suis allée à ta rencontre à 5 reprises, avec un bonheur immense à chaque fois car avec le sérieux de ton programme et son efficacité réelle, et ce sans te flatter le moins du monde, je savais que je repartirai à la fin de chaque séance un peu moins lourde, un peu plus joyeuse, moins tournée vers le mal qu’on m’avait fait en entravant, parfois de façon consciente, parfois de façon totalement inconsciente chacun de mes élans de vie, mais bien décidée désormais à donner, grâce à tes bons conseils , toutes ses chances à la petite fille que je fus autrefois pour lui permettre de rejoindre la très jolie femme que je suis aujourd’hui et que tu as su me révéler. Je n’en veux à personne, je suis loin d’être exceptionnelle, mais le mot rancœur, j’ai la chance de ne pas trop connaitre…..J’ai cherché longtemps, j’ai beaucoup attendu…Pour moi tu es thérapeute, mais surtout témoin que le statut de victime n’est pas une fatalité et que oui , on peut avec un peu de volonté et quelques bonnes recettes s’extraire du douloureux carcan des vieux schémas, de l’emprise, de la dépendance, de la souffrance inutile ……Mes émotions m’ont bien trop longtemps submergée, aujourd’hui je sais les écouter pour me guider dans mes choix, sans les laisser m’envahir au point de m’empêcher de faire désormais ce que je préfère du Geneviève et rien que du Geneviève….Et DIEU que c’est BON !!!!!"

Insécurité et fausses-couches à répétition

Programme VSV et à la 7ème séance, Magali est arrivé un peu en retard pour la première fois, elle souriait et elle m'a annoncé une excellente nouvelle... elle était enfin enceinte.

9 mois plus tard.... j'ai reçu ce message : "Bjs Sandrine, c'est Magali (de L.), comment vas-tu ? Je suis très heureuse de te faire part de la naissance de notre petite S. née le 13 juillet dernier..."

Magali a également parrainé plusieurs amies pour être accompagnées par la suite.

 

Bebe2

Conflit et violence familiale

Ludivine a suivi le programme VSV en intégralité.

Pendant le programme, elle a repris confiance en elle et a même accepté la Présidence d'une association dans son quartier, elle a des nouveaux clients en naturopathie et quelques semaines avant la fin du programme, elle a fait une nouvelle rencontre amoureuse... tout n'est pas rose, mais aujourd'hui elle peut utiser des bons outils pour avancer plus sereinement et vers le bon chemin... le sien...

"Je veux témoigner de la qualité de l’accompagnement de Sandrine qui m’a aidé dans mon parcours de reconstruction psychique après être sortie du déni concernant des agressions sexuelles subies, notamment l’inceste. Sandrine a une démarche analytique fine qui lui permet de passer des messages efficaces. Et en même temps, l’intégration se fait en douceur car elle s’adapte à notre rythme, nos émotions du moment. Elle met toute son énergie  à nous éveiller, avec bienveillance, sans jamais nous bousculer. On sent son désir de nous voir progresser sur le chemin du respect de soi et des autres et c’est là le plus important. Encore merci Sandrine."

Maltraitance avec impact familial et professionnel

Valérie a suivi par Skype 8 séances du programme VSV. Pendant les séances, elle a appris à dire NON définitivement à son ex toxique. Elle prend soin d'elle et a repris contact avec ses filles. Quelques semaines après la dernière séance: elle a fait une nouvelle rencontre et ça avance très bien...

Dernières nouvelles (presque 8 mois après le programme), elle est toujours avec ce monsieur et voyage beaucoup, elle vient désormais me voir au cabinet pour des conseils ponctuels et je lui propose des outils adaptés à ces nouveaux challenges. Elle va bien et se sent bien dans ce qu'elle fait !!!

"Je m'appelle Valérie , j'ai 51 ans , pendant longtemps je me suis sentie mal dans ma vie , j'avais l'impression que je n'avais que des échecs , souvent je me levais avec l'envie de pleurer , pas d'envie positive, je restais chez moi les week- ends avec le moral à zéro ...
Et puis un jour une amie m'a parlé de Sandrine et m'a donné son numéro , je l'ai appelé pour prendre rendez-vous et là tout à changé ... Sandrine m'a coaché , m'a aidé à me prendre en main , à comprendre les choses , à avancer dans ma vie ... J'ai appris à me comprendre et à comprendre mes besoins , mes envie , à voir le positif de la vie . Aujourd'hui je revis , c'est une renaissance pour moi , je suis heureuse , je sais qui je suis et ce que je veux , ce dont j'ai besoin .
Je ne remercierai jamais assez mon amie de m'avoir donné son numéro .

PS ; J'ai donné votre numéro à une amie qui vit sur Bordeaux et qui ne va pas très bien , elle s'appelle C. , elle doit vous appeler en début de semaine .
Valérie"

Valérie 51 ans - Bordeaux - Professeur de collège


 

Syndrome post-traumatique militaire

militaire


Témoignage de la maman après la première séance, c'est elle qui a pris contact la première fois, son fils, jeune militaire de retour de Centre-Afrique, avait déjà suivi des séances avec différents thérapeutes, toujours volontaire pour les faire, mais sa violence autodestructrice était toujours présente après plusieurs essais. C'est dans ce contexte en décembre 2017, que sa maman m'a contacté. (Les prénoms ont été changés)

----------------
Le 21/01/2018, à 13:37, Carine a écrit :

Chère Sandrine,

Je viens de parler à mon fils à l'instant.

Il se sent en confiance avec vous, libre de parler de ce qu'il a vécu car il se sait entendu. 

Je ne pouvais espérer plus pour lui et pour nous.

Merci à la Vie de vous avoir placée sur notre chemin et merci à vous d'avoir répondu à notre demande.

Bien à vous.

Carinne

----------------
Témoignage de Gabin militaire, 26 ans lorsque je l'ai reçu. Ci-dessous son bilan après les 6 séances suivies sur 7 mois

 

Thursday, July 26, 2018 4:17:06 PM

Ma situation de départ

Je faisais des cauchemars, j’étais anxieux, je m’énervais facilement, notamment au volant ce qui m’a conduit à des situations « mouvementées ». Je prenais tout très à cœur. Pour la moindre contrariété ou obstacle, j’étais prêt à aller jusqu’au bout. Tout m’énervait. Je voyais tout en noir. Les soirs, je regardais des vidéos de combat sur You Tube, enregistrées par des caméras embarquées de soldats… Ça me faisait du bien. Je me sentais vivant. Ça me provoquait des montées d’adrénaline, me permettant de revivre certaines situations.

C’est un ami proche avec qui je travaille qui m’a alerté. Il m’a dit que j’avais les mêmes symptômes qu’un ami à lui qui avait fait une dépression.

Si j’ai accepté de suivre vos soins, c’est parce que votre approche me permettait de ne pas forcément parler de ce que j’avais fait ou vu, ne pas trifouiller.

Lors des séances, on travaille beaucoup sur l’inconscient. On observe les réactions immédiates du corps. Comment on se repère dans l’espace ? Quelles sont nos réactions par rapport à l’autre s’il se place à un endroit donné ? Pourquoi est-ce qu’on regarde un objet en particulier ? Par exemple, si on éprouve une crainte en regardant une porte, on se lève et on va l’ouvrir… On est toujours dans le moment présent. On s’interroge juste sur ce qu’une situation donnée nous évoque.

À chaque séance, on avançait selon mon ressenti. C’était presque moi qui construisais le déroulé en étant accompagné. On a beaucoup travaillé sur les comportements « primaires ».

Aujourd’hui, je fais beaucoup moins de cauchemars. Je suis positif et j’ai plus de recul sur la situation. J’éprouve moins d’anxiété, je me projette plus. Cela m’a permis de pouvoir avancer. Je fais avec mon vécu, simplement, mon ressenti est différent."

Autres témoignages de soutiens pour les actions d'accompagnements individuels

 

Christine (Commerciale - Lyon) : "Bravo d'avoir dépasser vos peurs pour créer ce programme... c'est vrai, c'est pas évident le regard de l'autre dans tous ces cas là..."

Esther (Psychologue - Genève) : "Bravo et très beau combat"

Isabelle : "Bravo Sandrine, beau combat... tu redonnes confiance à celles et ceux (minoritaire mais malheureusement cela existe)... qui ont souffert... qui se sentent sale et coupable...Bonne continuation"

Yanissa (entrepreuneur - Paris) : "Je suis toujours émue quand une femme a le courage de témoigner sur ce sujet. c'est beaucoup de courage et surtout d'amour pour son prochain. Bravo. Tu vas aider des personnes à grandir."

Patrice (Commercial - Lyon): "Bravo Sandrine"

Sandra : "Bravo Sandrine ! Et merci pour ton combat...  et merci pour les victimes... il faut étendre ce genre d'initiative..."

Ariane (Conseillère santé ) " Bravo Sandrine ! Tu as beaucoup de courage! Continue tes actions.

Nathalie : " Quelle belle contribution à travers ce projet fort !! Félicitations pour cette action..."

Corinne (Dieppe) : "Bravo c'est un projet magnifique"

Olivier (Formateur - Toulouse) ; " Bravo ! Bravo ! bravo !"

Christine (Artiste - Chateaux de la Loire) : "Bravo ! alors là bravo bravo bravo ya pas d'autres mots là"

 

Karen (Assistante Groupe Sport - Canada) : "Bravo ! tu as tout mon admiration. Chapeau bas"

Jean-Pierre (Architecte ) : "Chapeau bas !! admiratif aussi"

Florence (Psychologue): "Superbe façon d'avancer, ta résilience va servir à beaucoup d'autres. Chapeau bas et tous mes encouragements. Dis nous si on peut t'aider, c'est un combat majeur"

Jeannine : " Tu viens de franchir une étape importante Sandrine [suite à la réalisation le 18 février 2016 d'une interview avec le journal Le Progres]. Tu viens de créer la confiance, la clarté pour tes futurs clients. Garde précieusement cette interview. Elle sera pour eux ton Pourquoi et une réponse à leur.Comment dépasser leurs peurs s'ils n'ont pas la preuve que c'est possible et nécessaire ? Ton témoignage l'a fait. Belle réussite à toi."

Date de dernière mise à jour : 30/03/2021

 

Recevez un code avantage permettant d'obtenir -100€

pendant 2 jours uniquement

à l'ouverture de la formation Niveau 2 du programme VSV

prévue en Octobre 2021 !

Indiquez votre prénom et votre mail sur le formulaire contact ici.