avenir monde meilleur projet de territoire projet mondial

Le BLOG

Conference malaunay mars 2020

Et si on agissait pour un monde meilleur ?

L'année 2020 est un déclic, j'ai acquis pendant 40 ans des connaissances, des savoirs, de l'expérience, je souhaite le transmettre, le partager et trouver le chemin du futur qui nous conviendra bien mieux que celui actuellement imposé par une politique dure et répressive, difficilement compréhensible dans sa logique, où sous pretexte de solidarité on isole les plus faibles, on empêche les libres penseurs et artistes de s'exprimer, on force les indépendants à arrêter leurs activités pour les voir aller chercher des jobs dans les industries profiteuses, l'enfance est bouleversée par le port des masques et l'adolescence est impossible et plonge les jeunes dans le pire de la société : la répression et l'insécurité sur la santé et la bienveillance.

Je ne peux pas laisser faire, en tant qu'urbaniste depuis 2001, anthropologue et thérapeute depuis 2015 spécialisée dans le traitement post-traumatique, je vais transmettre mes connaissances, mes ressentis, mes savoir-faire, mes coups de gueules, mes idées à partager et à faire grandir, dans l'unique espoir de donner un autre chemin au 21e siècle et au suivant.

J'aiderai à construire un nouveau paradigme de liberté saine, sereine, agréable et respectueuse de toutes les formes de vie humaines, animales, végétales et spirituelles. Je serai surement critiqué et cela me fait peur, mais laisser tomber est encore pire. Je veux un avenir pour nos enfants, je ne veux pas qu'on dise que notre génération a laissé faire.

Aidez moi dans cette tache énorme si vous le pouvez, encouragez moi, soutenez les actions qui vous semblent justes et apprenez, apprenez, apprenez pour transformer en un monde meilleur que nous partagerons tous ensemble. J'ai besoin de vous, nous avons besoin des uns et des autres. Nous avons besoin d'un lien social sincère et authentique.

Sandrine

Femme d'aujourd'hui, surement sorcière d'hier, urbaniste depuis plus de 20ans, visionnaire pour demain, enfant de la Terre, protectrice de ce vaisseau spatial incroyable. 

 

Si voulez connaitre mon état d'esprit commencez par mes valeurs et allez lire mon contrat social pour le futur. Je l'ai écrit en mars 2020, lorsque j'ai vu le confinement et je n'ai pu accepter que la terre et l'humanité disparaissent au profit de quelques pouvoirs. Lien ici.

Et vous que souhaitez vous pour le futur ? comment voyez vous une terre idéale ? on doit imaginer le meilleur pour trouver dès maintenant comment y arriver. Laissez vos commentaires ci-dessous, ils viendront enrichir progressivement le débat et nous monterons ensemble une beau projet d'avenir. J'ai vraiment envie d'y croire !!!!

  • Donnez aux plus faibles que vous

    • Par
    • Le 05/10/2016

    Homeless woman

    Donnez aux plus démunies contribue à s'aider soit-même

    Je donne mon temps :

    à L'association LE MONDE A TRAVERS UN REGARD en organisant des groupes de paroles pour les victimes d'inceste et de pédocriminalité au Puy-en-Velay depuis Janvier 2016, qui se réunissent un samedi par mois pendant 4h pour discuter de leurs difficultés et de leurs réussites

    à l'association STOP AUX VIOLENCES SEXUELLES pour contribuer à l'avancée des politiques publiques de santé

    - je suis vice-présidente de l'association STOP aux Violences Sexuelles du Rhône pour mettre en place des formations auprès de différents organismes comme l'Ordre des avocats, l'Ordre des médecins ou encore auprès de chefs d'établissement (Primaire et collège) avec la mise en place d'une Plate Forme grace à Hélène Quentin, Présidente de SVS du Rhone et Violaine Guerin, Présidente nationale

    aux gens de la rue, soit par des maraudes avec le Secours Catholique à Toulouse, soit directement dans la rue au jour le jour, parce que quelques minutes d'échanges et de bienveillance valent de l'or.

     

    Pourquoi je donne mon temps ?

    - parce que je souhaite que toutes les victimes parlent librement et soient aidées et protégées alors qu'aujourd'hui les agresseurs sont "les rois" et que les manipulateurs continuent à les faire exploiter ou à leur faire du chantage, 

    - parce que je souhaite que les victimes, trouvent la dignité et la force qui leur a été volé et qu'elles puissent se battre pour elles et pour leur bien-être 

    - parce que changer les mentalités permettra de prendre en compte leurs sensibilités et surtout arrêtera les manipulations perverses et violentes de ceux qui ne veulent pas voir les réalités 

    - parce que stopper le développement exponentiel des violences faites aux enfants et aux femmes est indipensable pour l'avenir de ce monde

    - parce que certaines lois sont encore injustes et que les prescriptions pour les recevabilités des dépôts de plaintes sont des doubles-peines : l'agresseur vit tranquillement sa petite vie alors que la victime portera les stigmates jusqu'à sa mort, voir même après sur les générations futures

    - pour faire changer l'opinion publique et considérer les violences comme le fléau n°1 de ce 21ème siècle

    - pour agir à mon echelle pour un monde meilleur !

  • Lisez vos rêves

    • Par
    • Le 20/07/2016

    Lisez vos reves 1

    LISEZ VOS REVES... Comment faire me diriez-vous ?
    pas toujours facile d'interpréter ses rêves, et pourtant ils peuvent se lire
    Vos rêves "parlent" de vous et vous guident non pas vers se que vous devez faire (quoique parfois possible), mais sur ce que vous ressentez en vous au-delà de votre propre analyse.
    Quand on a été victime, et tout particulièrement victime de violences sexuelles, le SNA (Système Nerveux Autonome) s'est figé dans le traumatisme et il est tenu par le c...erveau reptilien. Or les rêves eux sont rattachés au cerveau limbique (celui qui gère les circuits limbiques des émotions, attachement, expression, instincts, etc...) et donc porteurs d'informations déconnectés des impacts physiques de figements et de blocages.
    Pour LIRE vos rêves... il faut d'abord s'en souvenir... donc une astuce, un cahier et un feutre à côté du lit, à porter de la main. UNE page par nuit, sans allumer la lumière, vous écrivez en gros, en travers, peu importe, et vous vous rendormez pour ne perturber votre cycle de sommeil... vous le LIREZ le matin au réveil... c'est fascinant et plein de réponses... je vous en reparlerez.
    A vous d'essayez !!!

    Lire la suite

  • Allez vous informer...

    • Par
    • Le 28/05/2016

    Conférence du 26 mai 2016 à Bordeaux

    Conférence à Bordeaux "Vivre et survivre après une blessure physique ou morale" avec une autre approche pour comprendre les comportements spécifiquement liés aux victimes.
    Je suis une ancienne victime, je vous présente mon parcours depuis l'agression, les phases de déni, la dénontiation à ma famille, et comment j'ai géré la honte, la peur, la culpabilité, le regard des autres, les silences, etc...
    Je vous présenterai l'approche en tant qu'anthropologue comportementaliste et sociétal. Quelle est cette approche ? Quels sont les comportements et attitudes à comprendre et à avoir avec une victime ? puis le programme VSV (Victime Survivante Vivante) qui permet d'aider une victime à comprendre ses comportements, les récurrences, les douleurs, les cauchemars, etc... et proposer des outils et des solutions à suivre.
    Conférence de 1h + temps pour les questions de 19h à 21h.
    Lieu : Naturôme, 7 impasse Saint Jean 33800 Bordeaux
    Public adulte uniquement - pour les victimes, les proches/amis/familles de victime - et toutes personnes qui souhaitent comprendre et aider des victimes.
    Tarif : 5€ à régler sur place - réservation par sms au 06 33 10 15 71 - places limitées (20 maxi)
    Intervenante : Sandrine BINARD, ancienne victime, anthropologue

  • Consultez en cabinet et prenez soin de vous en même temps

    • Par
    • Le 27/03/2016

    2016-2017 - Nouveau lieu d'accueil à Bordeaux

    Après une magnifique rencontre avec l'équipe de Naturôme, j'ai décidé de recevoir des clientes dans leur espace naturel de santé, cadre privilégié pour accompagner des victimes d'agressions. Elles pourrons si elles le souhaitent bénéficier des services de Naturôme directement sur place.

    Naturome Espace Naturel de Santé - Accueil

  • Le Programme VSV reconnu par l'association ARSINOE

    • Par
    • Le 04/03/2016

    Visibilité du programme SVS sur le site d'ARSINOE, merci à Marie-France Haffner, la Présidente

    " Bonjour Sandrine, Bravo pour tout ce travail que tu as enclenché.... Nous avons mis ton site dans nos liens utiles ainsi qu’en Actualités. Je t’embrasse. Marie-France"

    http://www.arsinoe.org/

     

  • Faites de l'art ou essayez l'art-thérapie

    • Par
    • Le 14/02/2016

    Se former en  - Art Thérapie avec l'association STOP aux Violences Sexuelles.

    14, 15 et 16 mars 2016 à Montpellier - contact : svs.formation.arttherapie@gmail.com

    FORMATION OUVERTE AUX PERSONNES ENCADRANTES ET SOIGNANTES 

    PSYCHOLOGUES - PSYCHOTHÉRAPEUTES - ART THÉRAPEUTES - MÉDECINS
    SAGES FEMMES - PERSONNEL PARAMÉDICAL
    Il est conseillé aux participants de cette session d’être en thérapie ou d’avoir suivi une psychothérapie et d'avoir suivi la formation initiale Les BASES sur les violences sexuelles

     

  • Allez dans des groupes de parole

    • Par
    • Le 08/02/2016

    Annonce d'un groupe de parole pour les victimes au Puy en Velay,

    sur le magazine en ligne STRADA  http://www.strada-dici.com/

    http://www.strada-dici.com/GROUPE-DE-PAROLE-POUR-LES-VICTIMES-DE-LINCESTE-ET-DE-PEDOCRIMINALITE/

     

  • Acticle dans le Journal de la commune de Lantriac

    • Par
    • Le 03/02/2016

    Bulletin Municipal de la commune de Lantriac - Janvier 2016

    Je suis ravie d'apparaitre dans la rubrique Infos utiles et sécurités, marque de confiance indispensable et d'accompagnement des victimes

    Rubrique INFOS Utiles et Sécurités

    Journal Mairie de Lantriac 2016Journal mairie lantriac20160002

  • Résultat du PROGRAMME VSV

    • Par
    • Le 03/02/2016

    263

    Une ancienne-cliente a pris un rdv cette semaine, 5 mois après avoir suivi le programme VSV... elle voulait me remercier et me dire combien elle ne regrettait en rien l'investissement qu'elle avait mis; elle se sent aujourd'hui en maitrise de sa vie, elle voit les autres différements, elle identifie les personnes toxiques et sait se protéger à chaque fois que quelqu'un est négatif.... elle se sent bien, elle me dit que, bien sur parfois, elle a des difficultés ou des problèmes, mais elle se sent bien vivante et heureuse, en pleine confiance pour les affronter...

    Elle a pris 1h pour me remercier et me dire tout ce qui était positif depuis qu'elle a suivi le programme VSV !!!! J'ai adoré cette séance, c'était que du bonheur... et quel parcours depuis le premier jour où je l'ai reçu dans mon cabinet. 

  • Comprendre les cas d'agressions entre enfants

    • Par
    • Le 18/01/2016

    Emotion : CULPABILITE et Dé-CULPABILISER

    Cas des agressions sexuelles entre enfants, du jeu à la réalité...

    "Je ne me sens pas victime car c'était un enfant et c'est pas sa faute..." la victime prend tout sur elle, et dans ce billet, je voudrais en dire quelques mots. C'est difficile d'être victime, car tant de choses se mettent en place, déjà on a honte, en plus on culpabilse car on pense avoir participer avec conscience à ces "jeux" qui ont tourné à des actes sexuels. Du jeu et de la curiosité, c'est comme ça que l'agresseur amène la victime à passer à l'acte, la manipulation est légère et les enfants ne sont pas vraiment conscients de ce qui va suivre du moins la première fois. Pour l'agresseur, lorsqu'il est jeune, son comportement reproduit du "déjà vu", victime lui-même, il reproduit. Pour la victime, la phase sensible de la curiosité prime sur le danger en toute circonstance, l'enfant plus grand abuse de sa confiance d'ainé et profite de la situation. Après l'acte, quelqu'il soit, la victime va entrer dans un engrenage douloureux et destructeur si elle n'est pas prise en charge très rapidement. Or, c'est souvent le cas, l'enfant violé ne peut déméler le bien et le mal, les causes et les conséquences, à cet age, il n'a pas la connaissance de ses notions et ses phases sensibles sont en train de se mettre en place. D'un point de vu neuronal, le procéssus de figement (que certain appelle la mort intérieur, mais dont je réfute le concept et le mot) intervient et va retenir les émotions là où elles se sont figées, faisant ainsi entrer la victime dans le cycle recurrent de mise en danger (j'en reparlerai dans un autre billet). L'agresseur utilisera alors les mêmes outils pour inciter sa proie à reproduire l'acte sexuel, la victime paraitra presque "consentante" comme le dise si bien les avocats des agresseurs, or, en réalité, elle entre à nouveau en situation de figement, afin de minimiser la mémoire traumatique (on en reparlera également...).

    La victime enfant ne peut accepter d'être victime, c'est son corps et son esprit qui parleront pour elle plus tard... les douleurs du corps, les flashs, les problèmes avec la sexualité, les colères, les injustices, les doutes, la honte, etc... et puis lorsque la victime devient elle-même maman et donc responsable, se produit alors tout un système d'alerte du corps et de l'esprit qui visent à trouver l'équilibre et à combattre les vieux traumatismes pour faire place à la vie... Il est alors temps de prendre en charge l'agression, de la voir comme telle, et de travailler sur la déculpabilisation, la gestion des émotions et surtout sur le défigement...

    Il faut prendre au sérieux un enfant qui a été agressé, les signes sont là : problème de mise en pyjama, besoin d'avoir une culotte propre, besoin de se laver, angoisse nocturne, volonté d'avoir des draps propres, besoin de sécurité, d'entendre du bruit, de ne pas être seul, etc... il y a les signes plus tard de difficultés scolaires, des maladies chroniques, eczéma, toux, difficultés d'écriture, de lecture, etc. etc... Il faut écouter, regarder et sentir un enfant, s'il est victime les signes comportementaux sont bien présents.

  • Cas particulier du syndrôme du jumeau perdu

    • Par
    • Le 07/12/2015

    Emotion : solitude incompréhensible 

    Le syndrôme du Jumeau perdu

    Une piste de refexion sur le Jumeau perdu m'a permis de découvrir des informations intéressantes dans le cas d'une personne victime d'inceste et ayant eu une vie "double". Voici quelques éléments de réponse sur le Syndrôme du Jumeau perdu avec la vidéo d'Alfred Austerman qui explique sa découverte :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=s6HKbjz63KI

    La solitude inexpliquée cause énormément de détresse, car sans raison apparente, on est en recherche permanent de l'autre, de soi-même, de l'âme soeur, et on ne trouve pas, ni dans des ami(e)s, ni dans des compagnons... le sentiment augment au fur et à mesure des déceptions.

    Accueillir se sentiment de solitude incompréhensible, c'est aussi chercher des pistes différentes et pas forcément dans les relations existantes, mais peut-etre aussi dans les relations "in-utéro". Des preuves peuvent se trouver, il faut les chercher et découvrir des nouvelles vérités pour accepter que la solitude ne vienne pas que de soi.

  • L'inceste enfin dans le code pénal !

    • Par
    • Le 30/11/2015

    15 novembre 2015 : le code pénal reconnait l'INCESTE...

    Le 18 novembre 2015, l'assemblée nationale a voté pour l'insertion de l'inceste dans le code pénal sans modifier le texte voté par le sénat. L'inceste est maintenant défini dans la loi comme une surqualification du viol et de l'agression sexuelle. Ainsi, les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d’incestueux lorsqu’ils sont commis sur la personne d’un mineur par 1° un ascendant, 2° un frère, une sœur, un oncle, une tante, un neveu ou une nièce, le conjoint, le concubin d’une des personnes mentionnées aux 1° et 2° ou le partenaire lié par un pacte civil de solidarité avec l’une des personnes mentionnées aux mêmes 1° et 2°, s’il a sur le mineur une autorité de droit ou de fait.

    Source: Association AIVI

  • Formation Violences Sexuelles

    • Par
    • Le 24/11/2015

    Formation Violences Sexuelles le 5 et 6 décembre 2015 à Lyon

    Avec l'association STOP aux Violences Sexuelles - contact simone.sabatie@wanadoo.fr

    Ci-dessous le programme à consulter :

    Affiche programme formation de base svs lyonaffiche-programme-formation-de-base-svs-lyon.pdf (485.95 Ko)

  • En écho à la journée Regards Croisés du 20 novembre 2015

    • Par
    • Le 20/11/2015

    En écho à cette journée 3regards Croisés sur l'adolescence"...

    Actuellement, j'accompagne une maman et sa fille (adolescente), un véritable partage... et au coeur de mon travail la reprise de la confiance en soi pour assurer le rôle et le transfert de valeur au sein de la famille... 

  • Conférence "Regards Croisés - Adolescents... ne pas les lâcher"

    • Par
    • Le 20/11/2015

    Conférence : Vendredi 20 novembre 2015 - A l'Hotel du département, dans la magnifique salle de session au Puy en Velay

    L'enfant, la famille, les professionnels, pour une journée départementale de la protection de l'enfance en Haute-Loire,

    Des interventions intéressantes par des professionnels psychologues, psychanalystes, cliniciens...

    "Ne pas les lâcher ! "en parlant des adolescents... un titre vraiment excellent,

    Pourquoi ? parce qu'aujourd'hui, les parents "lâchent" très/trop souvent... et les ados, adultes en venir, adultes de l'avenir, sont notre futur à tous...  

    d'un point de vue anthropologique, ils sont aujourd'hui trop souvent regardés en comparaison avec la génération de leurs parents, or ils sont plus rapides dans leur logique, plus dynamique, avides de connaissance et de savoir, plein d'enthousiasme, et débordants d'idées... dans un monde en mouvement de plus en plus rapide, telle l'exponentielle du développement humain, quelle est vraiment leur place ? pour moi, ils sont là, présents, et bien présents, avec une magnifique force de voir l'avenir bien au-delà de ce que pouvaient voir leurs propres parents... 

    Il a peut-etre manqué cette après-midi  une critique de la parentalité du 21ème siècle, une critique plus sociétale que psychologique. Je rencontre des parents qui ne veulent pas baisser les bras mais qui n'ont pas forcément tous les outils et toutes les méthodes à leurs dispositions pour oeuvrer à la même vitesse que leurs enfants. C'est parfois l'écart de compréhension des modes de comportements sociétaux qui induisent des divergences et distorsions dans les relations intrafamilliales. 

    L'anthropologie comportementale voudrait y voir une approche plus "théatrale", où chaque membre joue un rôle sociétal, et dont aujourd'hui, les difficultés ressenties sont aussi liées aux manques de clarté des limites et des roles de chaque protagoniste...

    Lire la suite

  • Journée mondiale de l'Elimination des violences à l'égard des femmes

    • Par
    • Le 18/11/2015

    Mercredi 25 Novembre 2015 à 20h30 au Ciné Dyke au Puy en Velay

    Séance cinéma : BIG EYES de TIM BURTON

    A l'occasion de la Journée Mondiale de l'elimination des Violences à l'égard des Femmes, le Club Soroptimist international du Puy-en-Velay s'engage et propose une soirée cinéma. Prix des billet : 12€

    La projection sera suivie d'un débat sur les Droits des femmes et la lutte contre les violences envers les femmes.

    Renseignements et réservations : Elisabeth PUGNERE, Présidente au 06 87 11 62 90. www.soroptimist-cinema.fr. Le bénéfice de la soirée sera reversé au CIDFF.