Quel chemin suivre ?

Consultez en cabinet et prenez soin de vous en même temps

2016-2017 - Nouveau lieu d'accueil à Bordeaux

Après une magnifique rencontre avec l'équipe de Naturôme, j'ai décidé de recevoir des clientes dans leur espace naturel de santé, cadre privilégié pour accompagner des victimes d'agressions. Elles pourrons si elles le souhaitent bénéficier des services de Naturôme directement sur place.

Naturome Espace Naturel de Santé - Accueil

Le Programme VSV reconnu par l'association ARSINOE

Visibilité du programme SVS sur le site d'ARSINOE, merci à Marie-France Haffner, la Présidente

" Bonjour Sandrine, Bravo pour tout ce travail que tu as enclenché.... Nous avons mis ton site dans nos liens utiles ainsi qu’en Actualités. Je t’embrasse. Marie-France"

http://www.arsinoe.org/

 

Faites de l'art ou essayez l'art-thérapie

Se former en  - Art Thérapie avec l'association STOP aux Violences Sexuelles.

14, 15 et 16 mars 2016 à Montpellier - contact : svs.formation.arttherapie@gmail.com

FORMATION OUVERTE AUX PERSONNES ENCADRANTES ET SOIGNANTES 

PSYCHOLOGUES - PSYCHOTHÉRAPEUTES - ART THÉRAPEUTES - MÉDECINS
SAGES FEMMES - PERSONNEL PARAMÉDICAL
Il est conseillé aux participants de cette session d’être en thérapie ou d’avoir suivi une psychothérapie et d'avoir suivi la formation initiale Les BASES sur les violences sexuelles

 

Allez dans des groupes de parole

Annonce d'un groupe de parole pour les victimes au Puy en Velay,

sur le magazine en ligne STRADA  http://www.strada-dici.com/

http://www.strada-dici.com/GROUPE-DE-PAROLE-POUR-LES-VICTIMES-DE-LINCESTE-ET-DE-PEDOCRIMINALITE/

 

Acticle dans le Journal de la commune de Lantriac

Bulletin Municipal de la commune de Lantriac - Janvier 2016

Je suis ravie d'apparaitre dans la rubrique Infos utiles et sécurités, marque de confiance indispensable et d'accompagnement des victimes

Rubrique INFOS Utiles et Sécurités

Journal Mairie de Lantriac 2016Journal mairie lantriac20160002

Résultat du PROGRAMME VSV

263

Une ancienne-cliente a pris un rdv cette semaine, 5 mois après avoir suivi le programme VSV... elle voulait me remercier et me dire combien elle ne regrettait en rien l'investissement qu'elle avait mis; elle se sent aujourd'hui en maitrise de sa vie, elle voit les autres différements, elle identifie les personnes toxiques et sait se protéger à chaque fois que quelqu'un est négatif.... elle se sent bien, elle me dit que, bien sur parfois, elle a des difficultés ou des problèmes, mais elle se sent bien vivante et heureuse, en pleine confiance pour les affronter...

Elle a pris 1h pour me remercier et me dire tout ce qui était positif depuis qu'elle a suivi le programme VSV !!!! J'ai adoré cette séance, c'était que du bonheur... et quel parcours depuis le premier jour où je l'ai reçu dans mon cabinet. 

Comprendre les cas d'agressions entre enfants

Emotion : CULPABILITE et Dé-CULPABILISER

Cas des agressions sexuelles entre enfants, du jeu à la réalité...

"Je ne me sens pas victime car c'était un enfant et c'est pas sa faute..." la victime prend tout sur elle, et dans ce billet, je voudrais en dire quelques mots. C'est difficile d'être victime, car tant de choses se mettent en place, déjà on a honte, en plus on culpabilse car on pense avoir participer avec conscience à ces "jeux" qui ont tourné à des actes sexuels. Du jeu et de la curiosité, c'est comme ça que l'agresseur amène la victime à passer à l'acte, la manipulation est légère et les enfants ne sont pas vraiment conscients de ce qui va suivre du moins la première fois. Pour l'agresseur, lorsqu'il est jeune, son comportement reproduit du "déjà vu", victime lui-même, il reproduit. Pour la victime, la phase sensible de la curiosité prime sur le danger en toute circonstance, l'enfant plus grand abuse de sa confiance d'ainé et profite de la situation. Après l'acte, quelqu'il soit, la victime va entrer dans un engrenage douloureux et destructeur si elle n'est pas prise en charge très rapidement. Or, c'est souvent le cas, l'enfant violé ne peut déméler le bien et le mal, les causes et les conséquences, à cet age, il n'a pas la connaissance de ses notions et ses phases sensibles sont en train de se mettre en place. D'un point de vu neuronal, le procéssus de figement (que certain appelle la mort intérieur, mais dont je réfute le concept et le mot) intervient et va retenir les émotions là où elles se sont figées, faisant ainsi entrer la victime dans le cycle recurrent de mise en danger (j'en reparlerai dans un autre billet). L'agresseur utilisera alors les mêmes outils pour inciter sa proie à reproduire l'acte sexuel, la victime paraitra presque "consentante" comme le dise si bien les avocats des agresseurs, or, en réalité, elle entre à nouveau en situation de figement, afin de minimiser la mémoire traumatique (on en reparlera également...).

La victime enfant ne peut accepter d'être victime, c'est son corps et son esprit qui parleront pour elle plus tard... les douleurs du corps, les flashs, les problèmes avec la sexualité, les colères, les injustices, les doutes, la honte, etc... et puis lorsque la victime devient elle-même maman et donc responsable, se produit alors tout un système d'alerte du corps et de l'esprit qui visent à trouver l'équilibre et à combattre les vieux traumatismes pour faire place à la vie... Il est alors temps de prendre en charge l'agression, de la voir comme telle, et de travailler sur la déculpabilisation, la gestion des émotions et surtout sur le défigement...

Il faut prendre au sérieux un enfant qui a été agressé, les signes sont là : problème de mise en pyjama, besoin d'avoir une culotte propre, besoin de se laver, angoisse nocturne, volonté d'avoir des draps propres, besoin de sécurité, d'entendre du bruit, de ne pas être seul, etc... il y a les signes plus tard de difficultés scolaires, des maladies chroniques, eczéma, toux, difficultés d'écriture, de lecture, etc. etc... Il faut écouter, regarder et sentir un enfant, s'il est victime les signes comportementaux sont bien présents.

Cas particulier du syndrôme du jumeau perdu

Emotion : solitude incompréhensible 

Le syndrôme du Jumeau perdu

Une piste de refexion sur le Jumeau perdu m'a permis de découvrir des informations intéressantes dans le cas d'une personne victime d'inceste et ayant eu une vie "double". Voici quelques éléments de réponse sur le Syndrôme du Jumeau perdu avec la vidéo d'Alfred Austerman qui explique sa découverte :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=s6HKbjz63KI

La solitude inexpliquée cause énormément de détresse, car sans raison apparente, on est en recherche permanent de l'autre, de soi-même, de l'âme soeur, et on ne trouve pas, ni dans des ami(e)s, ni dans des compagnons... le sentiment augment au fur et à mesure des déceptions.

Accueillir se sentiment de solitude incompréhensible, c'est aussi chercher des pistes différentes et pas forcément dans les relations existantes, mais peut-etre aussi dans les relations "in-utéro". Des preuves peuvent se trouver, il faut les chercher et découvrir des nouvelles vérités pour accepter que la solitude ne vienne pas que de soi.

L'inceste enfin dans le code pénal !

15 novembre 2015 : le code pénal reconnait l'INCESTE...

Le 18 novembre 2015, l'assemblée nationale a voté pour l'insertion de l'inceste dans le code pénal sans modifier le texte voté par le sénat. L'inceste est maintenant défini dans la loi comme une surqualification du viol et de l'agression sexuelle. Ainsi, les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d’incestueux lorsqu’ils sont commis sur la personne d’un mineur par 1° un ascendant, 2° un frère, une sœur, un oncle, une tante, un neveu ou une nièce, le conjoint, le concubin d’une des personnes mentionnées aux 1° et 2° ou le partenaire lié par un pacte civil de solidarité avec l’une des personnes mentionnées aux mêmes 1° et 2°, s’il a sur le mineur une autorité de droit ou de fait.

Source: Association AIVI

Formation Violences Sexuelles

Formation Violences Sexuelles le 5 et 6 décembre 2015 à Lyon

Avec l'association STOP aux Violences Sexuelles - contact simone.sabatie@wanadoo.fr

Ci-dessous le programme à consulter :

Affiche programme formation de base svs lyonaffiche-programme-formation-de-base-svs-lyon.pdf (485.95 Ko)

En écho à la journée Regards Croisés du 20 novembre 2015

En écho à cette journée 3regards Croisés sur l'adolescence"...

Actuellement, j'accompagne une maman et sa fille (adolescente), un véritable partage... et au coeur de mon travail la reprise de la confiance en soi pour assurer le rôle et le transfert de valeur au sein de la famille... 

Conférence "Regards Croisés - Adolescents... ne pas les lâcher"

Conférence : Vendredi 20 novembre 2015 - A l'Hotel du département, dans la magnifique salle de session au Puy en Velay

L'enfant, la famille, les professionnels, pour une journée départementale de la protection de l'enfance en Haute-Loire,

Des interventions intéressantes par des professionnels psychologues, psychanalystes, cliniciens...

"Ne pas les lâcher ! "en parlant des adolescents... un titre vraiment excellent,

Pourquoi ? parce qu'aujourd'hui, les parents "lâchent" très/trop souvent... et les ados, adultes en venir, adultes de l'avenir, sont notre futur à tous...  

d'un point de vue anthropologique, ils sont aujourd'hui trop souvent regardés en comparaison avec la génération de leurs parents, or ils sont plus rapides dans leur logique, plus dynamique, avides de connaissance et de savoir, plein d'enthousiasme, et débordants d'idées... dans un monde en mouvement de plus en plus rapide, telle l'exponentielle du développement humain, quelle est vraiment leur place ? pour moi, ils sont là, présents, et bien présents, avec une magnifique force de voir l'avenir bien au-delà de ce que pouvaient voir leurs propres parents... 

Il a peut-etre manqué cette après-midi  une critique de la parentalité du 21ème siècle, une critique plus sociétale que psychologique. Je rencontre des parents qui ne veulent pas baisser les bras mais qui n'ont pas forcément tous les outils et toutes les méthodes à leurs dispositions pour oeuvrer à la même vitesse que leurs enfants. C'est parfois l'écart de compréhension des modes de comportements sociétaux qui induisent des divergences et distorsions dans les relations intrafamilliales. 

L'anthropologie comportementale voudrait y voir une approche plus "théatrale", où chaque membre joue un rôle sociétal, et dont aujourd'hui, les difficultés ressenties sont aussi liées aux manques de clarté des limites et des roles de chaque protagoniste...

Lire la suite

Journée mondiale de l'Elimination des violences à l'égard des femmes

Mercredi 25 Novembre 2015 à 20h30 au Ciné Dyke au Puy en Velay

Séance cinéma : BIG EYES de TIM BURTON

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'elimination des Violences à l'égard des Femmes, le Club Soroptimist international du Puy-en-Velay s'engage et propose une soirée cinéma. Prix des billet : 12€

La projection sera suivie d'un débat sur les Droits des femmes et la lutte contre les violences envers les femmes.

Renseignements et réservations : Elisabeth PUGNERE, Présidente au 06 87 11 62 90. www.soroptimist-cinema.fr. Le bénéfice de la soirée sera reversé au CIDFF.